L'enfance et la jeunesse

Encore dans nos vies, Allan KARDEC commente, dans le livre des esprits (question n°685) quand on songe à la masse d'individus jetés chaque jour dans le torrent de la population, sans principes, sans freins, et livres à leurs propres instincts, doit-on s'étonner des conséquences désastreuses qui en résultent?

 

La question soulevée par Allan KARDEC (1804-1869), touche le fond des graves problèmes qu'affronte l'humanité actuelle (2012......), violence, misère, ignorance, consommation de drogues et autres attitudes qui génèrent une insécurité individuelle et sociale.

 

L'instruction purement intellectuelle, l'enseignement de la science matérialiste, les simples notions de mathématiques et d'économie, qui composent la base des programmes scolaires, ne suffisent pas pour donner à l'être humain un sens réel a sa propre existence.

 

Il faut la connaissance de la réalité spirituelle, qui donne a l'être humain des objectifs au-delà des limites de l'existence physique, accompagnée de la connaissance des lois morales qui régissent la vie, qui émanent du créateur.

 

Ces lois morales présentées par la philosophie spirite de façon extrêmement. claire, et qui orientent l'être humain vers la pratique de l'amour fraternel, le travail constructif, le progrès moral, le respect de la nature, donnent un sens logique à la vie, formant des hommes de bien qui accomplissent la loi de justice, d'amour et de charité dans sa plus grande pureté, et qui vivent en paix avec leur propre conscience.

 

C'est dans ce but que les institutions spirites, vouées à la diffusion du spiritisme et à la construction d'un monde meilleur, promeuvent et réalisent l'enseignement de l'évangile de Jésus à la lumière de la philosophie spirite pour les enfants et les jeunes, offrant ainsi aux esprits récemment réincarnés les éclaircissements et les orientations indispensables à l'acquisition de bonnes habitudes, qui leur permet de connaitre et d'atteindre le but spirituel de leur existence : le progrès moral et intellectuel.

 

Comme A. KARDEC le souligne également dans le passage mentionné, l'éducation morale est nécessaire, consistant à former les caractères, qui donnent des habitudes, car l'éducation est l'ensemble des habitudes acquises, le désordre et l'imprévoyance sont deux plaies qu'une éducation bien entendue peut seule guérir, la est le point de départ, l'élément réel du bien-être, le gage de la sécurité de tous.

 

éditorial. reformado. juillet 2007

Traduction : Charles KEMPFF

 

nota : cet article souligne l'importance de l'éducation des enfants et des jeunes dans nos sociétés, en plus de l'instruction donnée lors de leur scolarité. la plupart des groupes spirites au Brésil œuvrent dans ce sens, en appliquant des méthodes développées par des pédagogues, au plus grand bénéfice des enfants et des jeunes. Le mouvement spirite français n'ayant pas encore le développement de celui au Brésil, développe actuellement les bases nécessaires pour initier ce travail dans notre pays, dans le total sidérant l'importance de l'éducation morale, du respect des lois et réglementation en vigueur.



Réagir


CAPTCHA